Abolicao Capoeira
LES RAISONS DE S INSCRIRE A LA CAPOEIRA
  6 Bonnes raisons de s’inscrire à la Capoeira Entre combat et danse ce sport a tout pour les séduire 1- C’est amusant Art martial Afro-Brésilien la capoeira est d’abord un jeu avant d’etre un simulacre de combat dansé. D’ailleurs on dit « jouer la Capoeira » Elle est en effet interprétée pendant la « Roda », une ronde que forment les capoeiristes, lors des confrontations qui sont appelées des jeux. C’est une discipline ou l’on est toujours en relation avec l’autre, une sorte de conversation corporelle. Pour les enfants qui adorent s’amuser la capoeira est idéale. Elle développe leurs capacités cognitives, le sens de l’anticipation et la perception de l’autre. 2- C’est musical La Capoeira n’est pas qu’une discipline sportive, c’est aussi un art martial ou l’on s’initie à la musique brésilienne et à ses instruments traditionnels : Berimbau (arc à corde) Pandeiro (tambourin) Atabaque (long tambour) et Agogo (cloches frappées par une baguette) c’est un travail sur le rytme. C’est un bon moyen pour etre en phase. Les capoeiristes en herbe doivent également apprendre à chanter, à frapper dans leurs mains. Toute cette musicalité rend l’activité très joyeuse. 3- C’est pégagogique Le mouvement de base de la Capoeira, s’appelle « Ginga » (jeu de jambes) en portugais. C’est un pas de danse qui va de gauche à droite. Face à l’adversaire, une jambe croise l’autre par l’arriere et revient à sa position de départ, puis l’autre jambe prend le relais. Avec ce mouvement on travaille la motricité et plus particulièrement la latéralité, cela permet aux enfants de 7 à 8 ans de distinguer leur gauche de leur droite et de savoir faire les choses d’un coté comme de l’autre ce qui à cet age n’est pas toujours aisé. 4- C’est un sport complet En capoeira tout le corps est sollicité. Il est en déplacement permanent et travaille en endurance. Les jambes acquiérent force et souplesse lors des esquives. Les abdos sont gainés pour que les jambes puissent se lever et donner des coups de pied. Le dos et les bras sont sollicités dans les acrobaties. La capoeira comporte des mouvements gymniques mais nous sommes moins stricts qu’ne gymnastique pure. Les enfants s’amusent et peuvent progresser à leur rythme. 5- C’est bien pour les timides Le rituel de la ronde dans laquelle s’affrontent par la danse deux capoeiristes aide les enfants trop réservés à acquérir un peu plus confiance en eux. A force de s’exprimer devant d’autres personnes, d’etre au centre de la ronde quand ils dansent et combattent, les enfants finissent par ranger leur timidité au placard. D’ailleurs ce sont les parents qui viennent dire que leur fils ou leur fille est moins timide dans la vie de tous les jours. 6- C’est mixte En capoeira la mixité ne pose pas de problemes, bien au contraire, les filles et les garçons pour une fois peuvent faire du sport ensemble, la guerre des sexes n’aura peut etre pas lieu. La capoeira est une bonne activité sportive. Il y a peu de traumatisme meme à l’age adulte chez les instructeurs ou les capoeiristes. Bon nombre d’enfants pratiquent cette discipline au Brésil et ils évoluent bien sur le plan corporel. C’est en effet un sport qui favorise la souplesse des articulations sans dépasser les limites physiologiques et qui développe la force musculaire sans faire de gros muscles. C’est aussi une activité de choix pour l’équilibre, l’allure la coordination motrice, la capacité spacio corporelle, la précision, le poser et le dérouler du pied. Seule consigne réguler les acrobaties vers 12/14 ans il faut éviter de trop forcer sur les épaules et les coudes, fragiles a cet age de la vie. Enfin si le dos est très cambré attention aux douleurs de croissance ou aux fractures dues à la fatigue lombaire.  
La principale caractéristique de la capoeira est la « roda », elle en est sa parfaite illustration, La roda (la ronde en français) est le cercle que forment les capoeiristes lors des confrontations qui sont appelées « jogos » (jeux).